[session : 82011111-423A-415E-918D-6DFAD4175B49]
25/05/2017 11:22
Textes Réglementaires
Economie & Développement
Jeunesse & Sports
Mauritanie
Education
ITC
Santé - Nutrition
Agriculture
Environnement
Bonne Gouvernance
Tourisme
Sécurité sociale
Femme & Développement
Autres Documents
Petrole & Energie
 
             
 
         
 
  Tourisme  
     
Galleries
Strategies
Infrastructures touristiques
Sites touristiques

 

EXPO'2008 : Poursuite de l'exposition mauritanienne à Saragosse  

Le pavillon mauritanien de l'Exposition internationale de Saragosse poursuit mercredi ses activités entamées lundi dans cette cité historique espagnole pour la troisième journée consécutive dans une ambiance fête.
Lundi, les différents stands du pavillon ont ouvert lundi lors d'une cérémonie marquant l'événement présidée par Madame Selma Mint Teguedi, ministre du Commerce et de l'Industrie en présence de l'ambassadeur de Mauritanie à Madrid, M. Sidi Mohamed Ould Boubacar et du Commissaire Général de la Mauritanie, M. Oumar Ould Abidine Sidi. Etaient présents aussi le conseiller du ministre du Commerce et l'ambassadeur d'Algérie en Espagne dont le pavillon était voisin à celui de la Mauritanie.
Après la coupure du ruban symbolique, les officiels ont visité les différentes parties de l'exposition organisée sous le thème «l'Homme et l'Eau dans les oasis du désert».
Ils ont passé en revue les instruments d'exhaure (chadouf, puits, système de drainage, etc.), admiré la reconstitution de l'environnement oasien de notre pays dans le pavillon et mesuré l'importance de l'eau dans notre espace désertique et les efforts fournis par les pou¬voirs publics pour la mettre à la disposition des populations.
En sortant du pavillon, la ministre a déclaré aux représentants de la presse nationale que «l'eau c'est la vie. C'est pourquoi, dit-elle, le gouvernement met tous les moyens en oeuvre pour la rendre accessible aux citoyens. C'est le lieu d'appeler les partenaires à soutenir nos projets à venir de développement en matière d'hydraulique».
La délégation a apprécié l'originalité et la qualité de l'exposition mauritanienne, la haute signification symbolique de sa thématique et des objets présentés: manuscrits rares, objets de l'artisanat traditionnel, féminin et utilitaire, instruments de cuisine, jeux traditionnels et autres vestiges d'une tradition séculaire.
Les officiels ont pu, en outre, se rendre compte des efforts consentis dans le domaine de la rationnalisation de l'eau, mais aussi de la modernisation de l'agriculture et de l'exploitation des ressources halieutiques.
Le secteur touristique, clef de voûte de l'exposition, avec ses panneaux et spots publicitaires, ainsi qu'un documentaire sur les itinéraires proposés, n'était pas en reste.
Ici, le touriste est transporté dans une oasis où il peut contempler les palmiers dressés dans le pavillon, en palper les feuilles et le tronc, plonger sa main dans l'eau de drainage destinée à irriguer les cultures, faire monter ou descendre le chadouf et le vider de sa contenance ou prendre- ce qu'il ne s'est pas privé de faire- une photo devant le chameau accroupi devant la hutte faite en palmes de dattier ou à côté de la tente dressée non loin de là.
Pour leur part, les artisans qui exposent, ont exprimé leur optimisme quant à l'intérêt et à la rentabilité de l'exposition pour le pays et pour eux-mêmes.
Pour M. Ahmed Labeid, l'exposition est excellente et selon ses premières estimations, on s'attend dit-il, à ce que l'afflux des visiteurs soit rentable étant donné que cette exposition est l'une des mieux organisées. «Je parle, ajoute -t- il, en connaissance de cause, car j'ai déjà participé à nombre de manifestations similaires».
M. Mohamed Ould Boba, familier des expositions, pense, quant à lui, que «ce premier jour d'afflux dans notre pavillon est plutôt encourageant et laisse entendre que l'avenir sera prometteur».
En ce qui la concerne, Mme Mariem Mint Brahim, présidente de l'Association pour la Promotion de l'Artisanat mauritanien à Teyarett, une autre habituée des expositions, considère que cette manifestation est très importante.
Quant à Ahmed Ould Beddy, qui éxpose des produits de l'artisanat traditionnel (coffrets en argent et en ébène, théières décorées, tabatières et pipes, etc.), il est optimiste et pense que l'exposition vaut bien le déplacement.
Hors du pavillon national, la Foire de Saragosse se poursuit dans un tintamarre assourdissant de sons sur fond de musiques diverses. Ses nuits brillent de mille feux et lumières, chaque pays rivalisant d'ardeur pour attirer la foule de visiteurs.
Dans le pavillon de l'eau, les chutes artificielles suscitent l'admiration des foules au moment où à l'intérieur de la majestueuse bâtisse les experts et spécialistes, dont les nôtres, présentent des exposés et conférences, discutent et échangent sur la problématique de l'eau dans le monde et sur les solutions éventuelles qu'il convient de lui apporter dès maintenant avant qu'il ne soit trop tard.
Dans le pavillon des ONGs, les visiteurs officiels ont pu suivre une série de tableaux et un DVD sur l'action caritative de la Fondation Khattou Mint El Boukhary en matière de disponibilisation de l'eau en faveur des plus démunis.

 
Source: AMI/PMD  

 
   

Votre commentaire
 
Nom
Email
Commentaire
 



Tous droits réservés 2008 Portail Mauritanien du Développement
Tel : 44 48 03 42 - 22 03 39 92 - Fax 525 30 23 - BP 4938
Email : medahab@gmail.com
Email : minizeini2012@gmail.com
Nombre de tous les visiteurs : 5952090
Nombre de visiteur en ligne : 513

Powered By: MajorSystems