[session : 55EBA4D5-F23A-4ED0-B772-18BD39434E0A]
21/09/2014 16:06
Textes Réglementaires
Economie & Développement
Jeunesse & Sports
Mauritanie
Education
ITC
Santé - Nutrition
Agriculture
Environnement
Bonne Gouvernance
Tourisme
Sécurité sociale
Femme & Développement
Autres Documents
Petrole & Energie
 
             
 
         
 
  Education  
     
Stratégie
Enseignment publique
Enseignment technique et Professionnelle
Enseignement Universitaire

 

Concours d'entrée en prémière année du collège:70445 candidats participent aux épreuves  

70445 candidats participent aux épreuves
70445 élèves participent depuis lundi matin au 5concours d'entrée en première année du collège et aux examens du certificat d'études fondamentales dans 731 centres sur toute l'étendue du territoire national.
A cette occa-sion, le ministre de l'Enseignement fondamental, M. Ahmedou Ould Idey Ould Mohamed Radhi a visité lundi matin, les centres d'examen des écoles "Saleh Ould Abdel Wehab" à Sebkha, "Nessiba" à E( Mina, "Bilal Ibn Rabah'% à Ryadh et "Oussama Ben Z,eid" à Arafat.
Au cours de ces visites, le ministre s'est informé du déroule¬ment des examens et des conditions dans lesquelles ils ont lieu. C'était pour lui l'occasion de prendre connaissance de la métho¬dologie suivie pour assurer un climat favorable à la transparence nécessaire pour le bon déroulement des épreuves.
Le ministre a donné ses instructions pour assurer une surveil-lance rigoureuse des salles d'examen et un règlement immédiat des problèmes qui pourraient se poser. Il s'est également entre¬tenu avec des élèves au sujet des épreuves de la matinée et de leur conformité avec le programme.
A l'issue de la visite, M. Ahmedou Ould Idey Ould Mohamed Radhi a déclaré à la presse nationale que ce déplacement lui a permis de s'informer des conditions dans lesquelles se déroulent les examens. Il a ajouté qu'il a constaté que les conditions sont normales et qu'il n'y a pas de problèmes ni au niveau des élèves ni au niveau des superviseurs. Il a précisé que ce concours natio¬nal a été très bien préparé en tenant compte des intérêts des clèves et exprimé sa satisfaction pour l'augmentation du nombre des candidats, qui atteint, cette année, au niveau de Nouakchott, 90?6 a\ cc un accroissement du taux des filles (49,49%).
Pour sa part, le président du bureau national des Associations des parents d'élèves et d'étudiants, M. Mahmoud Ould M`Bareck, a indiqué que les épreuves étaient abordables pour les élèves et i1 s'est dit très satisfait du climat dans lequel se déroule l'examen et des améliorations constatées au niveau des concours et examens nationaux. Les élèves rencontrés par le reporter de l'AMI ont été unanimes à affirmer que les épreuves étaient à leur portée et conformes au programme. Au cours de cette visite, le ministre était accompagné de la secrétaire générale du départe¬ment, Mme Mariem Mint Hamed Ould Mohamed Sidi, des conseillers et directeurs centraux au ministère, du wali de Nouakchott et des responsables administratifs et pédagogiques dans les moughataas visitées.
∎ Au niveau de la wilaya du Tiris Zemmour, le wali mouçaid chargé des Affaires économiques et sociales, wali par intérim, M. Abd Dayem Ould Mohamed El Moustapha, a visité le centre d'examen du quartier administratif à Zouérate où il a pris connaissance du déroulement des examens et suivi des explica-tions qui lui ont été données à ce sujet. 1.418 candidats dont 705 filles participent à cé concours dans 10 centres au niveau de la wilaya du Tiris Zemmour (8 à Zouérate, 1 à F'Dérick et 1 à Bir Moghrein), Au cours de cette visite, le wali par intérim était accompagné par le wali mouçaid chargé des Affaires administra-tives, le hakem et le maire de Zouerate, le directeur régional de "Pn~Pianement et d'autres responsables régionaux.
men à Atar où il s'est informé du déroulement du concours. Au cours de cette visite, le wali était accompagné du hakem de la moughataa d'At ar et du directeur régional de l'Enseignement fon-damental qui a déclaré au correspondant de l'AMI, que le nombre des candidats a atteint, cette année, 2011 dont 750 filles repartis entre 26 centres d'examen. La surveillance est assurée par 101 enseignants. ,

• Au Hodh Echarghi, le wali, M. Mohamed Ould Ahmed Salem Ould Mohamed Raré a visité certains centres d'examez dans la ville de Néma pour s'informer du déroulement des examens.
Le correspondant de l'AMI dans la wilaya indique que le nombre des candidats dans le Hodh Echarghi s'élève à 5017.

• Au Hodh El Gharbi, les élèves candidats au concours d'en= trée en première année du collège se sont rendus tôt lundi matin dans les salles d'examen. 4399 élèves répartis sur 73 centres d'examen ouverts sur l'ensemble de la région participent à ce concours déterminant pour les élèves du cycle fondamental. Les épreuves d'éducation islamique, de mathématiques et de français ont été traitées par les postulants au cours de ce premier jour d'examen. A cette occasion, le wali du Hodh El Gharbi, M. Cheikh Ould Abdallahi, accompagné du directeur régional de l'éducation nationale (DREN), M. Lemrabott Ould Mohamedou, a visité les trois centres d'examen situés dans la ville d'Aïoun où il a constaté le déroulement de la compétition dans le calme et le sérieux. Il a également constaté que les sujets d'examen sont conformes aux programmes annuels. Contacté par le correspondant de l'AMI, le DREN du Hodh È1 Gharbi a précisé que tous les moyens humains et logistiques ont été mis à contribution pour que l'examen se déroule dans d'excellentes conditions. S'agissant de la réduction du nombre de candidats cette année par rapport à l'année d'avant, le DREN a justifié cette régression par la maîtrise du phénomène de répétition des noms des candidats à grande échelle. Notons que le Hodh El Gharbi avait enre;-+rP rannée dernière, un taux de 48,7% d'admission au
candidats.
• En Assaba, 4433 candidats dont 2101 filles, soit plus de 47%, participent à ces épreuves qui se déroulent dans 63 centres.. A cette occasion, M. Abderrahmane Ould Sidoumou,- directeur régional de l'Enseignement fondamental au niveau de l'Assaba, a indiqué au correspondant de l'AMI que toutes les mesures ont été prises pour assurer la transparence des examens et précisé que ses services ont réuni toutes les conditions nécessaires pour un bon déroulement de l'opération. Des élèves, contactés par le correspondant de l'AMI, se sont dits satisfaits des conditions dans lesquelles se déroule le concours et affirmé que les épreuves sont conformes au programme. Il est à noter que le wali de l'Assaba,
M. Mohamdi Ould Sabary, a effectué, à cette occasion, une visite dans certains centres d'examens situés dans la ville de Kiffa.
• Au Trarza, le wali, M. Yahya Ould Cheikh Mohamed Vall
a visité plusieurs centres d'examen où il a pris connaissance du déroulement du concours. Dans une déclaration au correspondant de l'AMI, M. Mohamed Saleck Ould Taleb, directeur régional de l'enseignement au niveau du Trarza, a indiqué que les examens se déroulent dans de bonnes conditions et dans la transparence. Il a ajouté que le nombre des candidats au Trarza est de 7603 dont 49,43% de filles. Les élèves interrogés par le correspondant de l'AMI ont affirmé que les épreuves se déroulent dans des condi-tions satisfaisantes et transparentes.
• Au Gorgol, 5082 candidats dont 2766 filles (54,42 %), par-ticipent à ce concours. Pour s'informer sur le déroulement des examens à Kaédi, le wali mouçaid chargé des affaires économiques, M. Hamadi Ould Hamadi, wali par intérim, a visité plusieurs centres de la ville dont l'école Jedida où il a pu constater que les exàmens se déroulent normalement. Une étude réalisée, en octobre 2009 indique que le taux de réussite au concours d'entrée en première année secondaire au Gorgol en 2009 a été de 49,92% et que les écoles de Kaédi ont accusé les taux les plus faibles de la wilaya avec un taux de réussite de 25,19 %, ce qui constitue un résultat catastrophique pour les plus grandes écoles de la ville.
Les participants à un atelier, sur la situation de l'école à Kaédi, organisé les 9 et 10 juin 2010, attribuent cette baisse à la fémini-sation en grand nombre du personnel enseignant, à l'affectation de certains enseignants au milieu de l'année scolaire sans être remplacés, à l'absence de déontologie professionnelle, de biblio-thèques scolaires ainsi qu'à l'inadaptation des manuels scolaires au niveau des élèves et à la non maîtrise de l'approche participative par les enseignants. Pour améliorer le niveau des élèves, les participants ont élaboré un plan d'action dont l'objectif est la réfection et la réparation des salles de classes en mauvais état, la formation d'inspecteurs, de directeurs et d'enseignants en plus de l'organisation de cours de rattrapage. Selon l'inspecteur départemental de Kaédi, M. Mohamed Lemine Ould Abdel Kérim, interrogé par l'AMI, l'ONG World Vision, organisatrice de l'atelier, est décidée à aider à la réalisation du plan d'action. Notons que lors de la session de juin 2009, le Gorgol avait présenté 4.749 candidats, au concours d'entrée en nremière année du collège.

 
Source: AMI/PMD  

 
   

Votre commentaire
 
Nom
Email
Commentaire
 



Tous droits réservés 2008 Portail Mauritanien du Développement
Tel : 44 48 03 42 - 22 03 39 92 - Fax 525 30 23 - BP 4938
Email : minizeini2012@gmail.com
Nombre de tous les visiteurs : 4343455
Nombre de visiteur en ligne : 35

Powered By: MajorSystems